• B40J - Mutabilis
  • B40J - Mutabilis
  • B40J - Mutabilis
  • B40J - Mutabilis
  • B40J - Mutabilis
  • B40J - Mutabilis
  • B40J - Mutabilis
  • B40J - Mutabilis
  • B40J - Mutabilis
  • B40J - Mutabilis
  • B40J - Mutabilis

B40J

Bordeaux ( 33 )

Mutabilis

Description

Dans la continuité des nouveaux quartiers d’habitation situés sur les Berges du lac de Bordeaux, le quartier des 40 Journaux se situe à l’extrémité Nord du quartier Ginko dans le voisinage du périphérique et de la zone d’activité.

Le projet est guidé par l’approche du grand paysage, le contexte et l’esprit des lieux pour créer un projet fort, identitaire et respectueux du site dans lequel il s’implante.

« Habiter à Bordeaux lac »

L’objectif est de rapprocher le paysage du lac, d’inviter son esprit dans le cœur du site: d’être à «Bordeaux Lac» depuis les espaces collectifs du quartier des 40 journaux jusque dans son appartement, sa maison… 

L’armature du projet rentre en cohérence avec les lignes de force du quartier Ginko et le parfait : la venelle centrale est prolongée par un quai urbain ouvert sur le paysage invité du lac, se reconnecte au front de lac et la programmation des équipements et services est ouverte sur le quartier. Ce nouvel accès piéton créé vers le lac ouvre aux nouveaux habitants du quartier une connexion directe avec les activités du bord du lac.

Amplifier une identité et enrichir le front de lac

A l’intérieur de la parcelle, le recul de la ligne de bâti du front de lac laisse place à une structure végétale naturelle dont le vocabulaire est identitaire du lac (pinède, jardin dunaire, aiguille de pin, sable..) et donne le sentiment du grand paysage, mais permet aussi de diminuer la présence des infrastructures, notamment l’avenue Marcel Dassault qui accueille le tramway.

De cette structure végétale forte et emblématique se décline un ensemble de paysages, de perspectives et d’usages au sein du futur quartier pour offrir une grande diversité d’usages et de modes d’habiter.

Mettre en place les espaces pour stimuler les usages multiples

Le projet développe une dimension sociale et vivante du quartier par de nombreux usages contextualisés en fonction des espaces et en lien avec les rez-de-chaussées actifs du projet. D’Ouest en Est se déclinent des activités sportives complémentaires avec les berges du lac (parcours avec agrès sportif, terrain de beach-volley, tables de pique-nique..) mais aussi des jardins partagés et une serre associative, un terrain de pétanque, etc…

Les toits sont aussi investis et démultiplient autant les possibilités d’usages que les lieux d’amplification de la biodiversité, avec des potagers ou jardins en toitures, des terrasses collectives ou des solariums jusqu’à des toitures végétalisées et des jardins plus « sauvages » (jardins des urticantes, jardins d’épines..) dans lesquelles des ruches pourraient par exemple prendre place..

Un  projet ambitieux qui tend vers les principes de développement durable, l’amplification de la biodiversité,  une agriculture urbaine et des circuits courts, la multi modalité et l’éco-mobilité.

 

 

Maîtrise d’oeuvre

Mutabilis Paysage et urbanisme
BLP architecture et urbanisme (mandataire)
VERDI bet VRD

Maîtrise d’ouvrage

COVIVIO (Foncière des régions)

Mission

Maitrise d’œuvre et Mission de synthèse (Paysagiste coordinateur)

Mission de base: conception et suivi de chantier de tous les espaces extérieurs : des espaces collectifs et des espaces privés des 6 ilots

 

 

Etat du projet

en cours

Budget

En cours

Superficie

3.6 ha (périmètre opérationnel)